VoIP, qualité sonore et pipeau marketing...

ZDNet a publié récemment un article sur l'amélioration de la qualité sonore pour les communications VoIP (VoIP: les opérateurs travaillent àl'amélioration de la qualité d'écoute - Actualités - ZDNet.fr).

En bref, ils nous disent :
- la qualité en VoIP est moins bonne qu'en téléphonie classique.
- les codecs G.711 et G.729 utilisés ne sont pas très bons.
- les codecs "large bande" comme le G722 et le G.729.1 vont améliorer les choses.

Ca tient difficilement la route ce raisonnement : notre bonne vieille téléphonie commutée utilise le G.711 (qui requiert 64kbit/s), et sa qualité convient parfaitement à tout le monde (étant donné qu'on le cite toujours comme référence).

Quant au G.729, il est effectivement moins bon, mais est utilisé par certains FAI pour économiser de la bande passante : il ne consomme que 8kbit/s au lieu de 64.

Et les fameux codecs large bande ? A part pour améliorer la qualité d'écoute des musiques d'attente des Hotline des FAI, ils sont sans grand intérêt pour le grand public. Par contre, pour nos amis opérateurs et constructeurs, cela devrait leur permettre :
- de vendre de nouveaux téléphones (il faut bien entretenir le marché).
- de gagner de la bande passante en remplaçant le G.711 (à qualité équivalente).

Comments

Popular posts from this blog

3D, multi-core et kernel linux

Le fourre-tout SWT